Ma Tribu Sur La Tête

Recevez les conseils d'une psy

Petite prose de bonne année (parce que quand l’année n’est pas là, on a encore la vie)…

On m’a dit qu’il était triste de grandir, Alors j’ai répondu que ça me faisait frémir. . On m’a parlé de force puis de courage. Ils ont soulevé mes peurs et tous les orages. . On a discuté des pluies et des tonnerres. On m’a soupiré qu’il y avait un paradis et un enfers. ….

Lire la suite