Ma Tribu Sur La Tête

Recevez les conseils d'une psy

Comment gérer une crise émotionnelle… et même celle de votre enfant !!

Rappelez vous la dernière fois que vous vous êtes cachés dans vos toilettes pour pleurer (lamentablement, selon votre ressenti cognitif)… Ou encore de l’autre jour quand vous étiez face à machin qui vous a fait une remarque désagréable et que la « moutarde » (pour ne pas dire un gros tas de mer* que vous lui auriez bien jeté à la gueule) vous est montée au nez… bref, toutes ces situations où vous avez hésité entre hurler, pleurer, et/ou défoncer le monde entier… vous étiez hors de contrôle, même si bah on n’a pas le choix de se contrôler ma p’tite dame !

Il existe une astuce « tip-top » dans ces cas là : simple mais efficace….

–> LE THERMOMÈTRE ÉMOTIONNELLE

Ca consiste tout simplement à essayer de noter ce qui vous bouleverse à l’aide d’un thermomètre mental servant à graduer votre état émotionnel.

Par exemple : Je suis confortablement installé sur mon canapé, après mes 10 heures de travail ; j’ai également fini ma journée de maman (aller récupérer les enfants, faire à manger, mettre la table, faire l’arbitre entre mes deux grands à table, leur hurler dessus pour leur faire comprendre que la maintenant c’est bon il est l’heure d’aller se brosser les dents, ramasser le Tupperware (plein, sinon c’est pas drôle) tombé en plein milieu de la cuisine, lire une histoire (le plus épais des livres Disney) aux enfants, aller leur chercher un verre d’eau, puis deux, puis trois (on a les mêmes ?), garder le sourire (crispé certes) quand il passe devant vous pour aller faire pipi, pour la troisème fois… bref, j’ai enfin fini ma journée-de-merde… Quand soudain, mon cher-et-tendre amoureux me dit « au fait, demain, c’est à quelle heure La Réunion parents-prof ? », vous « 17h30 pourquoi ? », lui « arf, ça ne m’arrange pas », vous « ça t’arrange pas ? Ça n’arrange pas monsieur ? Sérieux ? Tu sais ce qui m’arrangerai à moi ? C’est que******** (censuré volontairement) »…

Vous voyez ce moment là ?? Bah dans ce moment là, demandez vous, sur une échelle de gravité de 0 à 100 où 0 ce n’est pas grave du tout et 100 c’est le pire truc qui puisse vous arriver, où se situe votre curseur ??

Est-ce vraiment si grave ???

Si la réponse est non, passez sérieusement votre chemin… on s’en fou ! Ne perdez pas de temps en vous éternisant sur ce sujet !

Si la réponse est oui, alors cherchez une solution, ou tout du moins un compromis… plutôt que de vous lamenter.

 

Et avec nos enfants alors ?????? (C’est dans le titre quô même !!)

Et bien avec vos enfants c’est pareil… en cas de crise ou de grosse colère, demandez leur si c’est grave. Ils sont en crise. Mettez vous à leur hauteur. Demandez leur si c’est vraiment si grave ?

Le fait de leur demander leur suggère déjà que peut être ce n’est pas si grave…

Si leur réponse est non, alors proposez leurs de passer à autre chose…

Si leur réponse est oui, proposez leurs de trouver une solution, ou tout du moins un compromis (« c’est vraiment important pour toi de jouer au ballon à la maison parce que tu t’es ennuyé toute la journée et que tu as besoin de te défouler ? Peut être pouvons nous remettre ça à demain quand nous irons au parc ? »).

 

Enfin, n’oubliez pas, les émotions C’EST BIEN (si si !) !!

 

admin • 12 septembre 2017


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire