Ma Tribu Sur La Tête

Recevez les conseils d'une psy

Pourquoi et quand consulter un psychologue ?

http://www.psychologue-92.fr/

Il y a encore peu, nous osions à peine parler de nos difficultés personnelles, de notre dépression ou de nos angoisses. La psychologie était taboue, reléguée au rang de soin de la folie. C’était une honte d’aller voir le psychologue. Cette idée reste encore inscrite chez bon nombre de personne, mais, heureusement, la société évolue et l’on reconnaît de plus en plus que la vie est ponctuée de période heureuse et de période plus difficile.

Certains évènements normaux de la vie – deuil, séparation, réorientation de carrière, perte d’un emploi, naissance, infidélité – peuvent nous plonger dans une crise plus ou moins profonde. Consulter un psychologue peut alors être le seul moyen de sortir de cette impasse.

Il existe plusieurs raisons de vouloir entreprendre une thérapie, qu’il s’agisse d’une souffrance existentielle intolérable ou du simple désir de se connaître et d’être mieux.

Nous commençons une thérapie lorsque l’on a le sentiment d’être dans une impasse et que l’on désir apaiser notre souffrance. Cette souffrance peut avoir différentes causes : des problèmes professionnels, des problèmes conjugaux, un chagrin, le constat d’une solitude, la difficulté d’établir des rapports harmonieux avec autrui, des difficultés sexuelles, un problème de dialogue au sein du couple ou de la famille, des difficultés à prendre des décisions, un traumatisme etc. Toutes ces causes entraînent une insatisfaction générale et le souhait d’être serein et épanoui du nouveau.

Une thérapie demande du temps et… de l’argent. C’est pourquoi cet engagement mérite réflexion, mais soyez convaincu d’une chose : la guérison n’a pas de prix.

 

Pour quels motifs consulter ?

La liste n’est évidemment pas exhaustive. Il existe autant de demandes thérapeutiques qu’il y a de patients, mais en voici les grandes lignes :

  • Difficultés personnelles : Mal-être, déprime, fatigue, vieillissement, mauvaise estime de soi, manque de confiance en soi, tristesse, agressivité, peur de perdre l’autre, troubles anxieux ou phobiques, dépendances, troubles alimentaires, troubles du comportement, troubles du sommeil, somatisation, difficultés liées à la parentalité, difficultés ou échecs scolaires, prise de poids…
  • Épreuve ponctuelle douloureuse: Traumatisme, deuil, séparation, maladie, épuisement, échec, harcèlement au travail, perte ou recherche d’un emploi, prise de décision…
  • Difficultés dans les relations interpersonnelles: Conflits de couple ou familiaux, solitude, violence physique et/ou psychologique, trouble de la sexualité, difficultés relationnelles en milieu professionnel…
  • Relation aux parents : Conflits, violences, rejets, isolement, détachement, histoire douloureuse…
  • Difficultés périnatales : Grossesse difficile ou à risque, angoisses entourant l’accouchement, difficultés à tomber enceinte ou à se sentir parent, baby-blues, dépression du post-partum, complication autour de l’allaitement, troubles spécifiques du nourrisson…
  • Conduites à risques et passage à l’acte : Toxicomanie, alcoolisme, tentative de suicide…
  • Désir de vivre plus intensément
  • Désir de réorienter sa vie

Ne laissez pas une difficulté et une souffrance prendre le dessus sur vous, parlez-en !

 

 

consulterpourquoipsychologuequandthérapie

admin • 23 octobre 2015


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire