Ma Tribu Sur La Tête

Recevez les conseils d'une psy

Attention ! La manière dont il/elle vous traitera le soir dépend de la façon dont vous l’avez traité le matin même !

Monsieur, souvenez-vous de cette soirée où vous êtes rentré paisiblement du travail après une journée « sans encombres », fière de retrouver votre moitié… Vous aviez déjà le sourire aux lèvres en montant naïvement les marches de votre immeuble. En passant la clé dans la serrure de votre porte, vous rêvassiez autour des films que vous alliez pouvoir regarder avec « Chouchoune ». Vous aviez du flaire (au premier degré celui là !) et renifliez la douce odeur du dîner préparé amoureusement par votre femme… Vous disant en vous-même « ma femme est formidable », vous déposiez vos chaussures dans l’entrée, comme à votre habitude…

Le sourire ne vous quitta pas : « je suis enfin tranquille à la maison ! »

C’était sans savoir… car là, « mon vieux », le « flaire » vous n’en aviez pas !

« Chouchoune ? »… « Chouchouuuuune ? »…

Vous avez fait le tour de l’appartement… naïf que vous êtes (ne vous méprenez pas, j’écris avec beaucoup d’affections et de compassions).

Chouchoune arriva, ou plutôt, elle « déboula » : « Tes chaussures putain ! Tu attends que je les range moi-même dans le meuble ? ».

Vous ravaliez votre salive. Mignon, vous essayiez de lui décrocher un baiser : « Tu as passé une bonne journée ma belle ? ». Elle esquiva ! Elle souffla ! Vous avez fait comme si de rien et l’avez suivi vers la cuisine.

Elle ne vous regarda pas. Ses gestes étaient rapides. Elle passa d’une tâche à une autre. Elle leva les yeux au ciel et faisait mine de ne pas vous voir.

Là il n’y avait plus de doutes, vous alliez passer une « super » soirée !!

 

Évidemment, homme, vous vous posez la question : « qu’a-t-il bien pu arriver à ma femme ? »… Même si dans votre comportement rien de transparait.

A-t-elle passé une mauvaise journée ? Un problème avec sa bosse ?…

Peut-être !

 

Un conseil, commencez toujours par vous demander ce qu’il s’est passé entre vous le matin même. Revoyez la scène matinale. Quelles ont été vos relations ce fameux matin ?

Nos paroles et nos actes ont un impact fort sur la personne qui partage notre vie. Si ce fameux matin vous avez lancé une remarque que votre femme a perçue comme désagréable, celle-ci résonnera toute la journée dans sa tête, jusqu’à ce qu’elle se retrouve enfin face à vous. Oui, vous n’avez pas voulu être désagréable, mais elle, elle l’a reçu comme étant une message désagréable : saleté de subjectivité !

La difficulté est double :

  1. Ne pas être désagréable, et garder sa bonne humeur : afin d’éviter de bousculer votre Chouchou/ne qui n’a pas mérité d’être ainsi traité ;
  2. Rester agréable et ne pas tout interpréter selon notre humeur du moment: Ce n’est pas parce que vous êtes de mauvaise humeur vous, qu’il faut penser que votre Chouchou/ne cherche à vous agresser.

 

Votre humeur ne doit pas affecter la manière dont vous traitez votre partenaire. Souvent plus facile à dire qu’à faire, car ce n’est pas évident de gérer nos émotions à tout moment. La pression peut parfois prendre le dessus sur nos bonnes intentions. Toutefois, il est important d’assumer la responsabilité de nos comportements et ne pas évacuer nos tensions (stress et mauvaise humeur) sur notre moitié. Vous avez plus de chance d’avoir une relation épanouie avec votre partenaire si vous êtes prévenant et attentionné.

Attention, cela ne veut pas dire qu’il existe une formule magique, telle un claquement de doigt, pour ne plus être stressé (à si… mais ce n’est pas le sujet ici, une prochaine fois peut être). Si vous êtes particulièrement tendu ce jour et que vous vous sentez un peu à la limite des bonnes attentions, parlez en directement à Chéri(e). Expliquez lui calmement que vous vous sentez stressé ou de mauvaise humeur (que cela la concerne ou non) et que vous préférez être un peu au calme aujourd’hui. Ceci aura le mérite d’être clair, dans un échange constructif, et de ne pas offenser votre femme qui saura ce qu’il en est.

Autrement dit, si vous ne prenez pas le temps d’être dans un échange agréable avec votre partenaire le matin, pourquoi vous accueillerait-elle les bras grands ouverts le soir même ? En prenant le temps de traiter l’autre avec amour, attention et considération le matin, vous préparez le chemin d’une bienveillance certaine le soir même.

Est-ce vraiment nécessaire de préciser que cela ne vaut pas seulement pour le matin ?

Mesdames, il est évident que vous êtes aussi concernée par ce conseil… 😉

 

Un conseil souvent donné en séance de couple :

Se faire 5 minutes de câlins et papouilles en tout genre le matin avant de sortir du lit.

 

 

 

 

 

amoureuxbienveillancecommunicationconseilcoupledisputehumeur

admin • 21 septembre 2015


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire